Passer au contenu principal

Le nombre de chômeurs seniors à l’aide sociale a augmenté de 50%

Une fois licenciés, les plus de 50 ans peinent à rebondir, et une part grandissante finit à l’aide sociale. Qui tire la sonnette d’alarme. ORP mal armés et manque de modules de formation ad hoc: l’appareil à réinsérer s’est grippé pour les «vieux». Même qualifiés.

C’est l’euphorie: avec cinq trimestres consécutifs de croissance supérieure à la moyenne, le PIB s’envole et l’industrie suisse est «en pleine croissance», se félicite le Secrétariat d’État à l’économie (SECO). Les plus de 55 ans prennent même de l’importance sur le marché du travail, puisqu’ils étaient 757 800 au 2e trimestre 2017, soit 170 000 (29%) de plus que dix ans auparavant, selon l’Office fédéral de la statistique. Le chômage reste à 2,4%, il recule même au mois d’août (–20,4% par rapport à août 2017). Mieux: il y a 5502 chômeurs seniors en moins qu’il y a un an, soit 29 845.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.