Passer au contenu principal

Les objets connectés permettent de pincer les criminels

Enceintes intelligentes et autres traqueurs d’activité sont aujourd’hui les nouveaux alliés de la police. Grâce à leurs données collectées, ils sont de plus en plus capables d’aider à résoudre des crimes.

Ordinateurs, portables, montres ou réfrigérateurs «intelligents» sont tous des mouchards en puissance.
Ordinateurs, portables, montres ou réfrigérateurs «intelligents» sont tous des mouchards en puissance.
Getty Images

Ils sont capables de tout, ces objets connectés: de nous renseigner sur notre forme physique, de gérer nos agendas, nos itinéraires, on les interpelle pour leur demander de trouver un restaurant… et aident maintenant à résoudre des crimes!

Car en réalité, ce sont de redoutables mouchards. Ils enregistrent nos moindres faits et gestes, aussi bien dans le temps que dans l’espace, et la police les trouvent de plus en plus utiles pour élucider des affaires criminelles. Une montre connectée vient encore de confondre un certain Mark Fellows, condamné la semaine passée à la prison à perpétuité pour l’assassinat de deux gangsters, l’un en 2015, l’autre l’année passée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.