L’ombre d’une bactérie tueuse plane sur les parchets

Selon des experts fédéraux, Lavaux risque d’être attaqué la prochaine décennie par un ravageur très agressif.

Selon des spécialistes, une bactérie particulièrement ravageuse, appelée «Xylella fastidiosa», est arrivée en Suisse.

Selon des spécialistes, une bactérie particulièrement ravageuse, appelée «Xylella fastidiosa», est arrivée en Suisse. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les vignes de Lavaux font grise mine, comme si la sécheresse avait frappé. Les plants de chasselas ou de gamay sont morts. Terrasse après terrasse, des coteaux entiers surplombant le Léman sont arrachés et les ceps de ce terroir inscrit au patrimoine mondial sont brûlés…

À en croire la Commission fédérale d’experts pour la sécurité biologique, pareil scénario catastrophe pourrait devenir réalité au cours de la décennie à venir car, estiment les spécialistes, Xylella fastidiosa est arrivée en Suisse. Sur les vignes, ce ravageur extrêmement agressif entraîne un flétrissement de la plante.

Les experts tablent sur une propagation touchant des parchets au Tessin, à Genève, dans les cantons de Vaud et du Valais, qui s’étendrait ensuite à tout le pays. La bactérie est transportée par des insectes. Le rapport intitulé «Risques biologiques en Suisse» indique que les dégâts ne sont pas limités aux plants, mais que «les vignobles perdent aussi leur valeur en tant que patrimoine culturel».

«Une fois Xylella implantée dans le vignoble, la situation est réellement dramatique», atteste Alfred Kläy, responsable du Secteur santé des végétaux à l’Office fédéral de l’agriculture. En cas de crise, les vignerons seront obligés de détruire préventivement les plants sains dans un certain périmètre. C’est le seul moyen de stopper la contamination. Afin d’éviter cette situation, un monitoring a été mis en place à l’échelon national. En 2015, Xylella fastidiosa a été repéré sur un plant de café dans une jardinerie à Zurich. Le caféier a été immédiatement détruit et la propagation arrêtée.

Rappelons qu’en Californie et en Floride, cette bactérie ravageuse sévit dans les vignobles, occasionnant plus de 100 millions de dollars de pertes annuelles. À Majorque, selon les experts, 7% des cépages sont déjà atteints.

Pour l’Autorité européenne de sécurité des aliments, la bactérie peut se répandre sur plus de 560 espèces végétales, dont les fruits à noyaux (pruniers, pêchers, cerisiers…), les rosiers, le romarin ou les oliviers. En Italie, la région des Pouilles a été frappée dès 2013 et plus d’un million d’oliviers, certains plus que centenaires, ont été abattus. Les paysans concernés évaluent leurs pertes à 1,2 milliard d’euros.

Créé: 22.02.2020, 22h30

Articles en relation

Fromages rappelés après la détection de listérias

Suisse romande Certains fromages de Bio-Bergkäserei Goms, vendus en Valais et en ville de Neuchâtel, sont contaminés par la bactérie pathogène. Plus...

Infectés par une bactérie transmise par des chèvres

Canton du Tessin Plusieurs personnes dans le Val Maggia (TI) ont contracté la fièvre Q. Il s'agit d'une bactérie transmise par des chèvres. Plus...

Présence de bactéries listeria dans des aliments

Suisse Une bactérie pouvant provoquer la listériose a été mise en évidence dans 3% des échantillons de plats prêts à consommer recueillis en 2018. Plus...

Une bactérie rare tue 6 nouveau-nés

Afrique du Sud Un hôpital de Johannesburg est confronté depuis juillet à une série de décès causés par une bactérie résistante aux antibiotiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.