La première victime d’une voiture robot venait de trouver un job

Elle s’appelait Elaine Herzberg, avait 49 ans, était mère de famille et SDF. Et elle va entrer dans l’histoire de l’automobile du futur.

La première victime de l’histoire de la voiture autonome 
vivait à Tempe, Arizona.

La première victime de l’histoire de la voiture autonome vivait à Tempe, Arizona. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

À l’endroit où elle a été percutée par une Volvo XC90 en mode autonome, au service de la société Uber, il n’y a ni fleurs ni bougies et encore moins de nounours ou de mots de condoléances. Ni le dimanche de son décès ni aujourd’hui. Pourtant, dès le 18 mars dernier, l’annonce du décès d’Elaine Marie Herz­berg a fait le tour du monde. Elle sera définitivement la première personne tuée par une voiture robot et va, à ce titre, entrer de plain-pied dans l’histoire, comme une certaine Bridget Driscoll, qui fut la première piétonne tuée par une automobile, en 1896, en Grande-Bretagne.

Elaine Herzberg était SDF, vivait dans les rues de Tempe, une banlieue défavorisée de la ville de Phoenix, Arizona, États-Unis. Elle a été renversée, dimanche dernier à 22 heures, au niveau du 640 North Mille Avenue, alors qu’elle traversait cette large route, hors d’un passage piéton, avec son vélo.

Voiture hors de cause

Très vite, le constat de police est sans appel. «A priori, explique ainsi le sergent Ronald Elcock, de la police de Phoenix, l’accident était inévitable, même avec une voiture conduite par un humain, du simple fait que la victime a pénétré sur l’avenue du côté droit très peu éclairé.» Tant Volvo, et sa technologie autonome, qu’Uber et la personne de surveillance qui se trouvait au sein du véhicule, Rafaela Vazquez, sont donc hors de cause.

Seule l’agence de presse Reuters a cherché à en savoir plus sur la victime et s’est rendue auprès d’autres sans-abri de Tempe. «C’était comme une mère pour nous tous, confie l’un de ses amis et compagnon d’infortune Benjamin Jeffrey. Ici, tout le monde l’appelait Elle ou Ms. Elle (Madame Ellé, ndlr). Elle prenait soin de tout le monde, surtout de ceux, comme moi, que tout le monde laissait tomber.»

Rien, dans son histoire, ne le prédisposait à finir SDF, raconte-t-il encore, «mais le tragique, dans cet accident, est qu’elle allait s’en sortir. Elle venait de trouver du travail comme femme de ménage dans un hôtel». «Elle était loyale, voulait qu’on garde l’espoir, renchérit un autre de ses amis, Kriss Kid, mais elle savait également se défendre.»

Elaine Herzberg est née le 2 août 1968 dans une autre banlieue de Phoenix, Mesa, un demi-million d’habitants, fondée par les mormons. Elle obtient son baccalauréat, en 1985, à l’Apache Junction High School et est mère de famille. Tout le reste n’est qu’un gros trou noir. S’est-elle mariée? A-t-elle travaillé ou fut-elle une des «Desperate Housewives», en moins riche que celles de la série éponyme? Combien a-t-elle eu d’enfants? Mystère. On sait juste, aujourd’hui, par le sergent Elcock, «qu’elle a eu un passé de petite délinquante. Ms. Elle a fait une année de prison, pour trafic de cannabis et de drogues, dont elle était sortie en décembre 2016.»

Selon son ami Benjamin Jeffrey, qui – ironie de l’histoire – fut autrefois chauffeur Uber, «elle ne voyait plus sa famille et avait de gros problèmes financiers». Mais, grâce à une œuvre d’entraide de Tempe, elle avait donc une chance de sortir de la rue.

L’Arizona, État test

Autre ironie de l’affaire: la personne qui se trouvait derrière le volant de la grosse Volvo, alors en mode autonome, Rafaela Vazquez, est, comme elle, une reprise de justice, mais pour des délits plus graves, raconte le quotidien Arizona Republic. «Elle a ainsi fait près de deux ans de prison pour tentative de cambriolage à main armée.» Mais, dans son cas aussi, la police de Phoenix se montre clémente: «Il semble bien que le passé de ces deux femmes n’ait rien à voir avec ce tragique accident.» En novembre dernier, le gouverneur de l’Arizona, le Républicain Doug Ducey, a ainsi émis un décret selon lequel les employeurs n’auront pas accès au casier judiciaire de candidats à un emploi, afin de faciliter la réinsertion du million et demi de repris de justice de l’État.

En 2015, ce même gouverneur avait également ouvert toutes grandes les portes de l’Arizona aux flottes de taxis autonomes Uber et de son concurrent Waymo, filiale de Google, lesquelles se sont multipliées dans les rues de Phoenix, et plus particulièrement de Tempe – où est décédée Elaine Herzberg – ou du quartier suburbain de Chandler.

Depuis trois ans, l’Arizona, malgré un climat quasi désertique, est ainsi devenu l’État pionnier aux États-Unis en matière de nouvelles technologies autonomes et a attiré nombre d’entreprises en la matière. Or, dernière coïncidence tragique, Doug Ducey avait monté le ton le 5 mars dernier, soit deux semaines avant l’accident, en affirmant que «l’Arizona ne sera plus le Far West pour les tests réalisés par les constructeurs pour leurs voitures autonomes». Il venait de serrer la vis, en exigeant désormais que ces derniers obtiennent une autorisation pour expérimenter leurs véhicules du futur. «Nous avons pour devoir de protéger la population», avait-il alors asséné. Elaine Marie Herzberg n’en aura rien vu. (TDG)

Créé: 24.03.2018, 23h00

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.