Passer au contenu principal

Pro Natura recourra contre la piste noire

La section vaudoise de la ligue critique les mesures prévues pour compenser la réouverture au ski du secteur de Pierres-Pointes, fermé depuis 1963.

Anthony Anex /Keystone

Les élus d’Ormont-Dessus, au pied du glacier des Diablerets, ne baisseront pas les armes face à Pro Natura Vaud. Aiguillonnés par leur nouveau syndic, Christian Reber, ils ont décidé fin juin de lever l’opposition au nouveau plan d’affectation du glacier des Diablerets.

Ce règlement communal doit permettre la réouverture de la mythique piste noire de Pierres-Pointes, fermée en 1963, grâce au percement d’un tunnel pour la relier à la vallée du Martisberg. L’association de défense de l’environnement annonce qu’elle recourra contre cette décision auprès du Tribunal cantonal vaudois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.