Passer au contenu principal

Pour «RF», le compte à rebours vers Wimbledon a commencé

Opéré mercredi au ménisque du genou droit, Roger Federer a dix-huit semaines pour se présenter à Wimbledon au meilleur de sa forme. Voici les grandes étapes qui doivent conduire à sa réathlétisation.

À l’Open d’Australie, Roger Federer s’était plaint des adducteurs. Une conséquence indirecte de ses problèmes au ménisque?
À l’Open d’Australie, Roger Federer s’était plaint des adducteurs. Une conséquence indirecte de ses problèmes au ménisque?
AP/Andy Wong

Si le tennis est avant tout une affaire de timing, alors Roger Federer a encore prouvé cette semaine qu’il en était la référence absolue. Même loin des courts. Ainsi jeudi, alors même que le peuple de ses adeptes sombrait dans la sinistrose, le Bâlois quittait le Salem-Spital de Berne avec le sourire et en posant le pied par terre. «Par rapport à 2016, il a vécu cette opération de manière vraiment relax, nous a confié un proche. Il connaissait la procédure et ne s’est jamais inquiété comme la première fois.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.