Passer au contenu principal

«Roxy» et «Coco» aident les victimes d’AVC

Deux chiens travaillent deux jours par semaine au service de neurorééducation des HUG. Avec pour objectif de motiver les patients à participer le plus activement possible à leur physiothérapie.

«Roxy» a 3 ans et «Coco» fêtera son 1er anniversaire le 14 février. Cette jack russell et cette teckel naine sont hautes d’une vingtaine de centimètres et pèsent quelque six kilos.
«Roxy» a 3 ans et «Coco» fêtera son 1er anniversaire le 14 février. Cette jack russell et cette teckel naine sont hautes d’une vingtaine de centimètres et pèsent quelque six kilos.
Yvain Genevay

Coco grimpe sur les genoux de José Luis Rodriguez. Le patient caresse la jeune chienne, puis l’embrasse. Un peu plus loin, Roxy est dans son panier. Mais son repos ne va pas durer. Quand les deux bêtes endossent leurs harnais avec le logo des Hôpitaux universitaires genevois (HUG), elles se transforment en thérapeutes. Leur mission? Avec leur maîtresse, qui est physiothérapeute, elles aident des patients dont le système nerveux a été endommagé, par exemple suite à un traumatisme crânien ou un accident vasculaire cérébral (AVC).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.