Passer au contenu principal

La sécheresse revient et nous ne sommes toujours pas prêts

Les dernières années le prouvent, l’eau est moins bien répartie au fil des saisons. Comment l’agriculture doit-elle s’y adapter?

Les champs du pays ont déjà soif à la mi-avril. Mai et juin seront déterminants.
Les champs du pays ont déjà soif à la mi-avril. Mai et juin seront déterminants.
Gian Ehrenzeller/Keystone

Nous ne sommes qu’en avril et déjà des records de sécheresse ont été battus un peu partout en Suisse. À Genève, par exemple, à l’heure où nous bouclons ces lignes, il n’y a pas eu la moindre goutte de pluie depuis trente-six jours. Pour un printemps, c’est la plus longue période sèche jamais enregistrée au bout du lac.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.