Passer au contenu principal

Le tueur de Sorens avait déjà dilapidé l’argent

Le 24 mars, un Fribourgeois avait accepté de rencontrer deux Macédoniens à qui il devait restituer 34'000 francs d’acompte pour des tracteurs. Sauf qu’il n’avait plus la somme.

Le tueur de 31 ans dit avoir imaginé son plan -dans l'écurie du chalet familial- dans l'hypothèse où le quadragénaire et son fils de 23 ans insisteraient pour récupérer leur argent.
Le tueur de 31 ans dit avoir imaginé son plan -dans l'écurie du chalet familial- dans l'hypothèse où le quadragénaire et son fils de 23 ans insisteraient pour récupérer leur argent.
Benjamin Pillard, Patrick Martin, DR

Mercredi, c’est derrière les barreaux que l’agriculteur Bastien* a fêté son 31e anniversaire. Le premier d’une très longue série. Car le Ministère public a ouvert une enquête contre lui pour assassinat – passible de la prison à vie – et non pour meurtre, suite au double homicide perpétré mardi 24 mars au soir dans l’écurie d’un chalet d’alpage de Sorens (commune de 1100 âmes, à 5 km au nord de Bulle).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.