Vanessa Kirby, héroïne «badass» du nouveau «Fast and Furious»

Révélée dans la série «The Crown», l'actrice sait donner des coups de latte avec grâce. Portrait.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Éblouissante de charisme dans la série «The Crown», Vanessa Kirby en a marqué plus d’un avec son interprétation à fleur de peau de la princesse Margaret, sœur de la reine Elisabeth II. Mais cette semaine, à 31 ans, l’actrice fait le grand écart avec un rôle à mille lieues de la royauté British des années 50, en se coulant dans la peau de Hattie Shaw, autre «sœur de», celle de Deckard Shaw (Jason Statham) cette fois, l’un des gros bras de «Fast and Furious».

Dès mercredi, elle sera en effet à l’affiche de «Fast and Furious: Hobbs Shaw», spin-off de la saga survoltée, où elle distribue de grands coups de lattes avec autant de force et de dextérité que ses collègues masculins. Comme quoi, Hollywood a tout de même de la suite dans les idées. Car pour imaginer cette jeune femme aux traits de poupée – teint de porcelaine et petits yeux verts ronds – en agent du MI6, il faut une certaine audace.

À vrai dire, le mérite en revient à Tom Cruise. Fan de «The Crown», il avait été le premier à déceler le potentiel badass de l’actrice en lui proposant un rôle musclé dans «Mission: Impossible – Fallout». «Jamais je n’aurais imaginé tourner ce genre de film: je suis tellement loin de tout ça dans ma vie», expliquait l’actrice à l’émission de télévision américaine «Entertainment Tonight». Pressentie pour camper Catwoman dans le prochain «Batman», elle avait ajouté: «Vous n’imaginez pas le nombre de squats que je devrais effectuer si je devais incarner cette superhéroïne…»

Madame Tom Cruise pour rire

Fille d’un chirurgien – l’un des grands spécialistes de la prostate en Angleterre – et de la créatrice d’un magazine dédié à l’arrangement des maisons, Vanessa est élevée dans un beau quartier de Wimbledon (suffisamment près des fameux courts de tennis pour entendre les joueurs ahaner chaque année en juillet), en compagnie d’un frère aîné et d’une sœur cadette. Aux murs de sa chambre? Un poster de Leonardo DiCaprio, qu’elle embrasse religieusement chaque soir avant de se coucher, et un autre de l’actrice Vanessa Redgrave, son idole, mais aussi une amie de la famille.

Dans les colonnes du «Guardian», l’an passé, elle évoquait une enfance très heureuse, malgré «quelques années de sévères harcèlements scolaires», à l’école primaire, perpétrés par des filles de sa classe, ou encore un satané parasite intestinal, diagnostiqué tardivement, qui lui occasionnera de fréquentes nausées entre 9 et 11 ans.

Ado, elle commence par suivre des études de littérature anglaise mais finit par se tourner vers le théâtre, où sa carrière débute sérieusement en 2009. Vanessa Kirby sera même nommée, trois années consécutives, au prestigieux Ian Charleston Award. Face aux caméras, elle se fait remarquer dans la série «The Hour», sur les coulisses d’un programme télé dans les années 50, avant de camper la copine de Rachel McAdams dans la comédie romantique «Il était temps».

À son actif, on notera aussi qu’elle conquiert la une des tabloïds, il y a deux ans, lorsqu’elle se retrouve au cœur de rumeurs l’annonçant dans les bras Tom Cruise, en plein tournage de «Mission: Imposible». Des potins confirmés par un baiser langoureux immortalisé par des paparazzis… sauf qu’il s’agit en fait d’une simple scène du film. Le petit copain de l’intéressée, lui, le comédien Callum Turner («Les animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald»), avec qui elle est à l’époque en couple depuis deux ans, se marre en douce.

Obsession de la famille royale

Aujourd’hui, c’est dans la banlieue sud de Londres, à Tooting, que l’actrice a élu domicile, dans un appartement partagé avec sa sœur et leur meilleure amie. Trois femmes assagies depuis que Vanessa enchaîne films et pièces de théâtre, aujourd’hui loin des multiples fêtes endiablées organisées chez elles jusqu’au bout de la nuit. C’est aussi là, dans cet appartement, que naît l’obsession de l’actrice pour la famille royale.

Déterminée à créer un portrait fidèle de la princesse Margaret dans «The Crown», elle avait commencé par coller ses photos partout dans la maison, dans l’idée d’absorber – pas osmose – sa personnalité. Puis les portraits des différents membres de la famille royale, reliés entre eux à l’aide de fils rouges, à la manière de ces inspecteurs tentant d’élucider un crime dans les séries policières, histoire de cartographier leurs relations et d’essayer d’imaginer ce que Margaret avait pu ressentir à tel ou tel moment de sa vie.

Aujourd’hui, toutes les photos sont loin, sauf une, toujours accrochée au-dessus de son lit. On y voit Margaret à la plage, «libre et sauvage, le soleil se reflétant dans ses yeux», expliquait la comédienne à «Vanity Fair», et il arrive encore à cette dernière, en période de doute, de la regarder en se demandant ce que la princesse aurait fait à sa place…

Créé: 08.08.2019, 10h40

Des œuvres caritatives à la télé-réalité



Bonne âme. Très tôt préoccupée par les conflits en Afrique du Sud, Vanessa soutient aujourd’hui War Child, une œuvre de charité aidant les enfants aux prises avec la violence de la guerre.



Midinette. Elle ne manquerait pour rien au monde «Love Island», l’émission phare de la chaîne britannique ITV, où des célibataires envoyés à Majorque doivent se mettre en couple.



Investie. Tournage musclé oblige, pour son premier jour sur le plateau de «Fast & Furious: Hobbs Shaw», elle s’est retrouvée à étrangler Dwayne Johnson de ses jambes.

Photos: War Child, Matt Frost/ITV/Shutterstock. Daniel Smith/Universal Pictures

Articles en relation

Netflix fait sauter la banque

Série Secouée en Bourse, la plateforme de téléchargement dynamite les codes au niveau mondial et radiographie les tribus modernes en série. Voir «La Casa del Papel», notamment. Plus...

«Friends», l’arme de choc de la future plateforme HBO Max

Vidéo à la demande Pour récupérer les droits de la série américaine, WarnerMedia va dépenser quelque 85 millions de dollars par an. Plus...

Chico Nono a réussi à se faire financer sa série TV

Morges Le youtubeur Noam Yaron a récolté les 50'000 francs espérés pour écrire un scénario et séduire Netflix. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.