Passer au contenu principal

Ils veulent ajouter deux réacteurs aux portes de la Suisse

La centrale du Bugey, non loin de Genève, pourrait accueillir deux nouveaux réacteurs. Les antinucléaires bondissent.

Les installations du Bugey sont vieillissantes.
Les installations du Bugey sont vieillissantes.
AFP

La centrale de Mühleberg a été arrêtée il y a dix jours, mais de nouvelles installations pourraient voir le jour. Elles ne se situeraient pas en Suisse mais en France, à une soixantaine de kilomètres de la frontière. Le département de l’Ain a effectivement fait acte de candidature pour accueillir deux réacteurs EPR de troisième génération. Le Conseil départemental a pris cette décision au cours de sa dernière session de l’année.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.