Passer au contenu principal

Comment un week-end de fête a infecté Verbier

La station de ski valaisanne compte des dizaines, peut-être des centaines de cas de Covid-19. Le gros des contaminations s’est produit une semaine avant le confinement.

Le 7 mars au soir, la station est bondée, comme ici au Farinet. Personne ne s'en doute, mais ce week-end marquera le début de l'épidémie qui a frappé Verbier.
Le 7 mars au soir, la station est bondée, comme ici au Farinet. Personne ne s'en doute, mais ce week-end marquera le début de l'épidémie qui a frappé Verbier.
Instagram @sashathirteen

C’est le soir du vendredi 13 mars que Philippe Bernard a compris la gravité du problème. En réunissant son personnel, le tenancier du Carrefour, un restaurant très fréquenté au pied des pistes de Verbier, constate que le tiers de son effectif est en arrêt maladie. Soit 12 personnes sur 35. «A ce moment-là, il y a eu une prise de conscience», explique le restaurateur, qui avait déjà vu ses employés tomber malades à raison de deux par jour durant la semaine écoulée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.