Passer au contenu principal

Pourquoi les CFF renoncent au wi-fi dans les trains

Pour les connexions Internet, l’ex-régie fédérale préfère miser sur le réseau de téléphonie mobile. La stratégie laisse sceptique la Fédération romande des consommateurs.

Selon les CFF, les coûts d’installation du wi-fi dans les trains seraient beaucoup plus importants que dans les bus de CarPostal.
Selon les CFF, les coûts d’installation du wi-fi dans les trains seraient beaucoup plus importants que dans les bus de CarPostal.
Yvain Genevay/LMD

La page d’un site qui refuse de charger, une connexion qui saute. Que ce soit pour le plaisir ou le travail, utiliser Internet dans le train peut prendre parfois des allures de parcours du combattant. Pas besoin de crapahuter sur des lignes régionales pour s’en rendre compte. Même de Zurich à Genève, il faut ramer pour surfer. Malgré cette situation, les CFF renoncent «délibérément» à installer le wi-fi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.