Passer au contenu principal

Oskar Freysinger envisage son retour en politique

Discret depuis son échec au Conseil d’État, l’UDC valaisan pourrait revenir sur le devant de la scène pour défendre l’initiative qui exige la primauté du droit suisse et combattre les juges étrangers.

Oskar Freysinger envisage d’être l’un des porte-parole romands de cette initiative dont la votation est agendée au 25 novembre.
Oskar Freysinger envisage d’être l’un des porte-parole romands de cette initiative dont la votation est agendée au 25 novembre.
Sebastien Anex/LMD

C’est le come-back politique de l’année. Oskar Freysinger envisage de s’engager dans la campagne sur les juges étrangers, dont la votation est agendée au 25 novembre. «Je ne l’exclus pas», nous confirme-t-il depuis ses vacances en Corse. Pourrait-il être un des porte-parole romands de cette initiative qui exige la primauté du droit suisse? «Éventuellement.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.