Passer au contenu principal

Pas à pas, elles ont posé les bases de leur conquête

Si deux femmes sont élues au Conseil fédéral en décembre, ce sera certainement celles-ci. Karin Keller-Sutter (PLR/SG) et Viola Amherd (PDC/VS) savaient que ce destin pouvait les rattraper. Retour sur leurs parcours particuliers.

Karin Keller-Sutter et Viola Amherd ont vu venir. Elles n’ont pas refusé et se sont forgé une stature de femme d’État.
Karin Keller-Sutter et Viola Amherd ont vu venir. Elles n’ont pas refusé et se sont forgé une stature de femme d’État.
Franziska Rothenbuehler et Sabine Papilloud

Karin Keller-Sutter: Tout justifie son statut de favorite

Alors que toute la Coupole ne parle que d’elle, Karin Keller-Sutter se mure dans le silence. Quand Johann Schneider-Ammann annonce sa démission mardi, la présidente du Conseil des États est à sa place. Du haut de son pupitre se dessine une impression de vertige. Le visage est crispé. C’est elle la favorite. Tout le monde guette un signe de sa part. Sa réaction viendra par mail. «Je vais parler avec ma famille et mon entourage, et communiquerai ma décision en temps voulu.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.