Passer au contenu principal

Une tradition au Pays-d’EnhautLes 20 bougies du Bois qui Chante

Le festival musical de Château-d’Œx prépare une vingtième édition riche et variée du 9 au 18 octobre.

Béatrice Villiger, directrice du Bois qui Chante à Château-d’Œx, s’éclate aussi au sein du trio Alp Opus, à découvrir le vendredi 16 octobre à Rougemont.
Béatrice Villiger, directrice du Bois qui Chante à Château-d’Œx, s’éclate aussi au sein du trio Alp Opus, à découvrir le vendredi 16 octobre à Rougemont.
Tobias Epp

Où peut-on trouver réunis à la même enseigne des sons de cors des Alpes, des ateliers de beat box et le Quatuor Sine Nomine jouant Beethoven, Villa-Lobos et Ravel? À Château-d’Œx et nulle part ailleurs! Lancé à l’origine pour mettre en valeur les fameuses forêts de ce bois de résonance prisé par les luthiers, le festival s’est inscrit au fil des années comme un rendez-vous automnal incontournable au Pays-d’Enhaut pour toutes les musiques classiques et populaires.

Béatrice Villiger, sa programmatrice depuis sept ans, a renforcé ce «mélange des genres qui respecte les genres», puisque la cantatrice née à Gstaad est elle-même aussi à l’aise en Papagena qu’en yodleuse au sein du trio Alp Opus. Du 9 au 18 octobre, un joyeux panachage de notes, de balades et de curiosités attend le public autour d’une programmation qui mise prioritairement sur des musiciens suisses.

Le pianiste Christophe Sturzenegger propose le jeudi 15 octobre à Château-d’Œx «Sublime idylle» avec le comédien Robert Bouvier autour de l’union de Robert et Clara Schumann.
Le pianiste Christophe Sturzenegger propose le jeudi 15 octobre à Château-d’Œx «Sublime idylle» avec le comédien Robert Bouvier autour de l’union de Robert et Clara Schumann.
Joanna Osbert

«Nous avons la chance d’avoir un public très varié et de plus en plus fidèle!»

Béatrice Villiger, directrice artistique du festival Le Bois qui Chante

Concerts itinérants

«Nous avons la chance d’avoir un public très varié et de plus en plus fidèle!» se réjouit la directrice artistique qui a pu compter sur le soutien des autorités locales et des sponsors pour concocter une 20e édition riche en couleurs. «Je me suis défoulée en testant des formules encore inédites, comme les concerts itinérants. Le 9 octobre, les musiciens bougent et alternent les récitals dans trois restaurants, alors que le dimanche 11 en matinée, c’est le public qui va aux musiciens, en passant de la place du village au temple, au minigolf et au cinéma.»

Autre nouveauté originale cette année, le Bois qui Chante s’associe les 14 et 17 octobre à la 2e édition du festival Éclats de Voix lancé en 2018 par le responsable du cinéma de Château-d’Œx, et qui explore l’univers cinématographique et les musiques actuelles. Les deux festivals coproduisent une soirée cinéma le mercredi 14 autour d’un documentaire sur la percussionniste sourde Evelyn Glennie.

Château-d’Œx et Rougemont, divers lieux
Du ve 9 au di 18 oct.

www.bois-qui-chante.ch