Passer au contenu principal

Planification stratégiqueLes Ateliers CFF pourraient quitter Yverdon pour Grandson

Le site historique de maintenance des rames va s’avérer trop exigu et il ne peut pas être agrandi. Le Canton et la Commune insistent pour conserver ces centaines d’emplois dans le Nord vaudois.

Les Ateliers CFF d’Yverdon font partie intégrante de l’histoire de la cité et de son passé ouvrier. La halle principale date de 1855, elle est classée monument historique.
Les Ateliers CFF d’Yverdon font partie intégrante de l’histoire de la cité et de son passé ouvrier. La halle principale date de 1855, elle est classée monument historique.
Olivier Allenspach

Présents à Yverdon depuis 1855, les Ateliers CFF font partie de l’ADN du chef-lieu nord-vaudois et de son riche passé industriel. Alors quand la rumeur d’une délocalisation court, forcément, l’émotion est vive. D’autant qu’il y a deux ans à peine, Andreas Meyer, à l’époque directeur général de l’ex-régie, annonçait entre deux boggies un développement majeur du site, qu’il visitait devant la presse.

Lundi, les 650 employés ont pourtant reçu une communication interne leur révélant que tout ne se passerait finalement pas comme prévu, relatait ce mardi «La Région». «Des alternatives au site actuel sont examinées», lit-on dans ce courrier, qui évoque l’avenir du site à l’horizon 2030.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.