Passer au contenu principal

Élections dans le canton de VaudLes candidats sont libres de laisser vide la case «sexe»

Même si le sexe n’est pas indiqué officiellement, une candidature reste valide, confirme le gouvernement. Transgenres et non-binaires sont satisfaits.

Peu de non-binaires ou de transgenres se présentent aux élections communales du 7 mars. Hazbi Avdiji, non-binaire de Lausanne, a préféré indiquer être de sexe masculin dans le formulaire qui semble ne pas laisser de choix.
Peu de non-binaires ou de transgenres se présentent aux élections communales du 7 mars. Hazbi Avdiji, non-binaire de Lausanne, a préféré indiquer être de sexe masculin dans le formulaire qui semble ne pas laisser de choix.
DR

C’est un petit pas pour les personnes transgenres ou d’un genre non binaire qui s’engagent en politique. Le gouvernement vaudois confirme qu’aucune candidature n’est invalidée si la case «sexe M/F» n’est pas remplie. Il promet d’indiquer explicitement cette possibilité dans les instructions électorales futures. La députée Céline Misiego (Ensemble à Gauche/Lausanne) se dit «complètement satisfaite» de cette réponse à sa question posée en novembre 2020: «Le Conseil d’État agit autant qu’il peut et il montre une réelle sensibilité sur ces sujets», estime-t-elle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.