Passer au contenu principal

Après la votation du 7 marsLes chances de défaire l’interdiction du niqab sont minces

Les Jeunes Verts soutiendront jusqu’à Strasbourg les femmes souhaitant contester la prohibition du voile intégral. Deux spécialistes livrent leur analyse.

Des personnes manifestent à Berne, le 7 mars, peu après l’acceptation de l’initiative sur l’interdiction de se dissimuler le visage dans l’espace public.
Des personnes manifestent à Berne, le 7 mars, peu après l’acceptation de l’initiative sur l’interdiction de se dissimuler le visage dans l’espace public.
AFP

Après le débat politique et populaire, place au combat juridique? Les résultats étaient à peine tombés, dimanche, que les Jeunes Verts annonçaient leur volonté de contester devant les tribunaux suisses l’interdiction du port du voile intégral dans l’espace public. Puis jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) si nécessaire. Associés à un avocat zurichois, ils se «mettront à la disposition» des femmes concernées par la mesure. «Si elles font ce choix, nous serons là pour les soutenir dans la démarche», explique Oleg Gafner, coprésident du parti.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.