Passer au contenu principal

Nouvelle cuvée prestigeLes charmuz de la Baronnie du Dézaley assemblés en un seul vin

La Baronnie du Dézaley va sortir un vin unique de ses onze parcelles préférées, qu’elle fera visiter ensuite.

Vue depuis la route de la Corniche, sous le Signal de Chexbres, sur ce Dézaley dont les charmuz sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco.
Vue depuis la route de la Corniche, sous le Signal de Chexbres, sur ce Dézaley dont les charmuz sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco.
GILLES SIMOND-A

À Lavaux, on ne disait pas terrasse, on parlait de charmuz, ces étages séparés par des murs de pierres sèches qu’ont bâtis les moines cisterciens. Et au Dézaley, les charmuz sont multiples. À l’origine, les paysans de Puidoux qui les travaillaient avaient en général une étroite bande qui descendait jusqu’au lac, passant d’un charmuz à l’autre. «Il fallait laisser à chacun l’accès à la route pour la vendange, et que chacun ait les mêmes distances à parcourir avec la brante», explique Christian Dubois, vigneron historien.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.