Passer au contenu principal

Méthodes controverséesDes chasseurs de créances dans le viseur de la justice

Des professionnels du recouvrement sont jugés à Vevey pour extorsion, après avoir fait pression sur des débiteurs qui contestaient une facture.

Les juges de la Cour correctionnelle de l’Est vaudois diront ces prochains jours s’ils estiment les pratiques de la société de recouvrement acceptables ou passibles d’extorsion.
Les juges de la Cour correctionnelle de l’Est vaudois diront ces prochains jours s’ils estiment les pratiques de la société de recouvrement acceptables ou passibles d’extorsion.
VQH

«Pendant des semaines j’ai reçu des «gentilles» lettres. J’ai téléphoné, j’ai écrit pour expliquer qu’il y avait erreur, cela ne s’arrêtait pas. J’ai commencé à avoir peur», raconte une dame poursuivie en 2017 par une société de recouvrement vaudoise. En cause une facture d’EMS impayée, en réalité destinée à sa maman. «Ce qui a mis fin aux pressions, c’est le dépôt de ma plainte pénale.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.