Passer au contenu principal

Élections communalesLes Christian et les Favre au top des candidats

Les 2041 concurrents aux Municipalités portent 682 prénoms et 1586 noms différents.

Les élections 2021 sont un record, avec un total de 2041 candidats aux Municipalités. Au palmarès des prénoms, la première place du podium est occupée par les 40 Christian, juste devant 39 Philippe. La médaille de bronze revient aux 37 Michel, tandis que les 33 Olivier se contentent de la médaille en chocolat.

Il faut attendre la 27e place, pour trouver le prénom féminin le plus porté, avec 15 Isabelle. Les 14 Nathalie arrivent à la deuxième place de la catégorie féminine, devant 13 Valérie. Les 11 Christine et les 11 Sylvie se partagent la 4e place.

Au total, candidats et candidats portent 682 prénoms différents. Par contre, on compte 1586 noms de famille. Au top du classement, on trouve 16 Favre. Les Martin et les Rochat sont ex aequo avec neuf candidats. Idem pour les Perrin et les Reymond, avec 8 concurrents.

Un seul Christian Favre

Avec 40 Christian d’un côté et 16 Favre de l’autre, on ne compte pourtant qu’un seul et unique Christian Favre, candidat libéral-radical à Corcelles-près-Payerne. «Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise à ce sujet?» questionne celui qui pourrait être considéré comme le candidat le plus représentatif de cette élection, surpris de cette particularité.

«Les Favre, c’est un peu comme la mauvaise herbe, il y en a dans tous les cantons romands. Quant au prénom Christian, il était très à la mode dans les années 1950 à 1970.»

Christian Favre, candidat PLR à Corcelles-près-Payerne

«Les Favre, c’est un peu comme la mauvaise herbe, il y en a dans tous les cantons romands. Quant au prénom Christian, il était très à la mode dans les années 1950 à 1970. Même si je n’y suis pour rien, j’en déduis surtout que j’ai un nom et un prénom très communs», reprend le candidat après réflexion, tout en ajoutant que plutôt que ces données, ce sont les valeurs qu’il véhicule qu’il souhaite mettre en avant le 7 mars.

Cinq duos homonymes

Sur l’ensemble de tous les candidats aux Municipalités, seuls 10 candidats ont un homonyme, soit 5 paires avec un même prénom et un même nom de famille. Du côté des femmes, on trouve ainsi deux Isabelle Gachet (une employée de commerce à Ursins et une assistante de direction à Luins) et deux Nathalie Jaton (une laborantine à Crissier et une employée de commerce à Montanaire).

Chez les hommes, nous avons deux Michel David (un installateur électricien à La Chaux et un ingénieur à Rueyres), deux Christian Cosendai (un agriculteur à Molondin et un ingénieur à Valbroye) et deux Didier Zumbach (un peintre en bâtiment à Orbe et un cadre bancaire à Arnex-sur-Nyon).

4 commentaires
    Francine Moser

    Dans le genre "article inutile ", c'est pas mal.