Passer au contenu principal

ÉtudeLes couleurs suscitent des sentiments similaires partout

Une étude co-signée par l’Université de Lausanne a recensé les associations émotionnelles liées aux couleurs auprès de 4600 personnes venant de 30 pays. Les résultats indiquent que les gens du monde entier sont globalement du même avis.

La plupart des gens dans le monde associent la couleur rouge à l’amour, mais aussi à la colère, selon une nouvelle étude à laquelle ont participé 193 Suisses romands.
La plupart des gens dans le monde associent la couleur rouge à l’amour, mais aussi à la colère, selon une nouvelle étude à laquelle ont participé 193 Suisses romands.
KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Après avoir demandé à des gens du monde entier quels sentiments ils associent à quelle couleur, des chercheurs ont établi de nombreuses similitudes à travers le monde. Certaines particularités nationales sont aussi ressorties.

Selon une étude, les gens du monde entier sont globalement du même avis. Le rouge représente l’amour, mais aussi la colère. Le jaune procure de la joie et le brun touche assez peu émotionnellement.

«Ces similitudes nous ont beaucoup surpris», a déclaré Domicele Jonauskaite, une auteure de l’étude, de l’Université de Lausanne, dans une interview accordée à Keystone-ATS. Les associations émotionnelles entre les sexes et les différents groupes d’âge ne diffèrent pas non plus.

Près de 4600 personnes de 30 nations sur six continents ont été interrogées pour l’étude. Les données de 193 Suisses romands ont été incluses dans l’analyse. Les répondants ont dû attribuer des sentiments d’intensité variable à différentes couleurs. Les chercheurs ont ensuite formé des moyennes nationales et les ont comparées à la moyenne mondiale.

Particularités nationales

Outre les similitudes observées au niveau mondial, il existe également des particularités nationales, comme le rapportent les chercheurs dans la revue «Psychological Science». Par exemple, en Chine, le blanc est essentiellement associé au deuil, alors qu’il est plutôt lié au soulagement dans d’autres pays. En Grèce, le violet est associé à la tristesse.

Selon l’étude, plus les pays sont éloignés les uns des autres, plus les différences sont grandes. Domicele Jonauskaite déclare en outre que «la langue joue un rôle majeur dans la façon dont nous imaginons les couleurs». Par exemple, les sentiments des Suisses romands ressemblent à ceux des Français.

Le climat semble également avoir un effet sur les émotions liées aux couleurs. Selon les scientifiques, la couleur jaune est plus fortement associée à la joie dans les pays peu ensoleillés que dans les régions ensoleillées.

Par ailleurs, les expériences communes en matière d’environnement, comme un ciel bleu ou une nature verte, pourraient produire d’autres points communs à l’échelle mondiale, selon les chercheurs. Toutefois, cela doit encore être examiné dans le cadre d’autres études.

Romands et Alémaniques peu différents

Dans une autre enquête, Domicele Jonauskaite et son équipe ont étudié les différences de perception des émotions liées aux couleurs entre les Suisses alémaniques et les Suisses romands. «Les émotions sont en accord à 88%», a indiqué la chercheuse. Elle relève toutefois une différence: les Alémaniques associent plus souvent la couleur verte à des émotions positives que les Romands.

Domicele Jonauskaite précise que peu de données ont été incluses dans l’analyse jusqu’à présent. Son objectif est donc de mener davantage de recherches afin d’obtenir une vision plus complète de la façon dont les Suisses perçoivent les émotions liées aux couleurs.

ATS/NXP