Passer au contenu principal

Mesures sanitaires vaudoisesLes cours collectifs de yoga et de pilates sont toujours interdits

Profs et élèves ont été induits en erreur par une bourde de l’État. En réalité, les cours ne sont autorisés qu’avec un seul élève. L’interdiction prononcée pour les élèves en groupe il y a deux semaines reste en vigueur.

Un cours de yoga à Zurich.
Un cours de yoga à Zurich.
KEYSTONE

Réjouissance, confusion et déception, parmi les adeptes et les profs de yoga et de pilates. Ils comprennent que les cours en groupe ne reprendront pas, après avoir cru le contraire. La faute à une communication erronée mercredi du Bureau d’information et de communication de l’État de Vaud.

«Dans ces conditions, il est difficile de s’organiser, de convoquer des profs et des élèves, puis de devoir donner des contre-ordres immédiatement après. Nous sommes zen, mais nous sommes désappointés», résume Nadia, prof de pilates.

Reprenons. Mercredi soir, les amateurs de yoga et de pilates ont fait un grand ouf en voyant le communiqué de presse du Conseil d’État diffusé à 17 heures ou les premiers articles de presse qui ont relayé la nouvelle. «Il sera également possible de participer à un cours de yoga ou de pilates en présentiel. Cette mesure permet aux coaches sportifs et professeurs de sport de reprendre leurs activités», est-il écrit dans le communiqué. La mesure devait entrer en vigueur mercredi à minuit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.