Passer au contenu principal

Lutte contre le CO2Les déchets encombrants prendront le train

Le contenu des bennes de 60 communes de la Côte sera broyé à Gland et envoyé à Tridel par rail. Plus de 1000 trajets à Lausanne en camion seront ainsi évités.

Les bennes d’ordures ménagères, et bientôt de déchets encombrants compactés, sont chargées sur le train à Gland et partent à l’usine d’incinération Tridel à Lausanne.
Les bennes d’ordures ménagères, et bientôt de déchets encombrants compactés, sont chargées sur le train à Gland et partent à l’usine d’incinération Tridel à Lausanne.
Raphaël Ebinger

Depuis l’ouverture de sa station de transfert route rail à Gland en 2016, la Sadec (Société anonyme pour le traitement des déchets de La Côte) achemine chaque année environ 16000 tonnes d’ordures ménagères par voie ferroviaire à l’usine d’incinération Tridel de Lausanne. Un transfert qui permet de soulager l’autoroute Genève-Lausanne d’environ 1500 trajets en camion par an. À partir du 1er janvier 2021, les déchets encombrants, préalablement broyés et compactés à Gland, pourront prendre le même chemin que les ordures ménagères.

Cette organisation a été rendue possible par une collaboration avec Sotridec, voisine de la Sadec. Cette société spécialisée dans le tri et la valorisation des déchets s’est équipée d’une installation de broyage mécanique permettant de réduire en miettes les imposants déchets encombrants collectés dans les déchetteries communales de la région. Ces déchets sont ensuite écrasés et compactés dans des bennes posées sur les wagons du train. Dans les déchetteries communales, la benne de déchets encombrants a un poids moyen de 2,9 tonnes. Autant dire que par la route, les camions transportent beaucoup de vide, alors que le contenu compacté dans une benne à Gland pèsera entre 10 et 12 tonnes. On peut mettre trois bennes par wagon.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.