Passer au contenu principal

SuisseLes directives Covid bien suivies dans les stations de ski

Les skieurs ont été généralement disciplinés face aux mesures de sécurité sanitaire durant le week-end de Noël, selon plusieurs responsables de stations helvétiques.

Les consignes liées au Covid-19 semblent avoir été bien respectées dans les stations suisses.
Les consignes liées au Covid-19 semblent avoir été bien respectées dans les stations suisses.
KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Moins nombreux qu’à l’accoutumée mais plus disciplinés: les skieurs semblent s’être acclimatés aux directives liées au Covid-19 dans les stations suisses ouvertes durant le week-end de Noël, selon un tour d’horizon effectué par Keystone-ATS.

«Tout s’est bien passé, nous avons même été surpris de voir à quel point les clients jouaient le jeu», relève Christian Dubois, directeur de Télé Villars-Gryon-Les Diablerets (VD). «On voit que les gens ont envie de skier et qu’ils souhaitent tout faire pour que les stations restent ouvertes.»

Il remarque aussi que les skieurs sont plus prudents que d’habitude, bien conscients que les hôpitaux sont déjà surchargés. «Nous n’avons eu que des bobos mineurs. Chose exceptionnelle, aucun hélicoptère n’a dû intervenir durant les trois premiers week-ends de la saison», souligne-t-il.

En matière d’affluence, les trois sites de Villars, Gryon et des Diablerets ont accueilli 9700 skieurs samedi. «C’est correct sans être exceptionnel», juge Christian Dubois.

Air frais

À Verbier (VS), les remontées mécaniques sont fréquentées aux deux tiers par rapport aux années précédentes, note Jean-Marc Sandoz, chargé de communication de la commune de Bagnes. «Malgré les circonstances, on sent que les gens ont besoin d’être au grand air», note-t-il.

Toujours en Valais, à Nendaz, les consignes sanitaires sont aussi «bien comprises et respectées» par les visiteurs, indique Sonia Délèze, responsable de la communication de la station. Elle explique que ce week-end de Noël a servi de «phase de rodage» avant une arrivée plus importante de touristes pour la semaine à venir.

Affluence en baisse

Sur le domaine skiable d’Adelboden-Lenk (BE), l’affluence était nettement inférieure aux attentes, remarque le porte-parole Matthias Werren. Le 26, jour de beau temps, on ne relevait que 50% à 60% de la fréquentation habituelle.

Points positifs, cela a permis une exploitation tranquille et disciplinée, conforme aux mesures anti-coronavirus, et le nombre d’accidents et d’hospitalisations est resté très faible. Les restrictions sont d’ailleurs bien acceptées par les usagers, estime Matthias Werren.

À Lenzerheide/Arosa (GR) aussi, la baisse est de l’ordre de 50% et le domaine n’a même pas atteint sa capacité maximale, limitée à 70% par le canton. Ce sont surtout les Suisses et les propriétaires de résidences secondaires qui ne sont pas venus, explique Peter Engler, patron des remontées mécaniques de Lenzerheide.

Le concept de protection fonctionne bien et il y a suffisamment de place, selon le responsable. Les stations grisonnes disposent d’une autorisation d’exploitation jusqu’au 3 janvier. La situation est réexaminée en permanence. La vente et la consommation d’alcool sont interdites sur les domaines skiables.

ATS/NXP