Passer au contenu principal

Fable de Noël et du Nouvel-AnLes dix commandements du Conseil fédéral

Nous avons déterré au Grütli une table de lois non écrites que le Gouvernement suisse se doit absolument de respecter.

Le Conseil fédéral, en prêtant serment, jure de respecter les 10 commandements gravés dans la Table des lois. (KEYSTONE/Lukas Lehmann)
Le Conseil fédéral, en prêtant serment, jure de respecter les 10 commandements gravés dans la Table des lois. (KEYSTONE/Lukas Lehmann)
KEYSTONE

C’est ce qu’on peut appeler le Miracle de Noël. En pèlerinage au Grütli à la recherche d’un ancien testament, nous avons buté sur une pierre près d’un buisson ardent. À peine remis de nos émotions, une surprise nous attendait. Le méchant caillou avait une forme bizarrement arrondie

En le déterrant plus de doute: il s’agissait bien de la Table des lois où sont gravés les 10 commandements du Conseil fédéral. Une taskforce fédérale scientifico-religieuse est désormais à l’œuvre pour déterminer son origine exacte.

Certains s’étonneront de ce mélange entre politique et religion. Rappelons-leur que la Constitution suisse s’ouvre en préambule avec l’injonction «Au nom de Dieu Tout-Puissant!» Et pour ceux qui ne savent pas lire, ils peuvent constater de visu qu’une croix trône sur le Palais fédéral et estampille le drapeau suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.