Passer au contenu principal

Étudier malgré la quarantaineLes élèves de l’HETSL font plier leur direction sur le téléenseignement

La Haute École de travail social et de la santé Lausanne ne permettait pas aux élèves en quarantaine de suivre son enseignement hors de ses murs. Face à la pression, la direction a finalement dû revoir sa copie.

Le flyer disposé ce lundi un peu partout dans l’école.
Le flyer disposé ce lundi un peu partout dans l’école.
Actioncovid

«Ma mère est atteinte du Covid, je suis par conséquent en quarantaine. Or je prends du retard car je n’ai pas la possibilité de suivre les cours en ligne alors que je suis tout à fait en état de suivre un enseignement à distance! C’est de la discrimination.» Ce témoignage d’un étudiant de la Haute École de travail social et de la santé Lausanne (HETSL) résume la situation dans laquelle se trouvaient les élèves de l’école jusqu’à ce lundi.

En cas de quarantaine, il n’était pas possible de suivre l’enseignement de l’institution à distance. Les personnes confinées étaient considérées comme absentes pour maladie. La direction n’avait jusqu’alors pas jugé bon d’activer l’enseignement à distance. Ou plutôt de l’étendre, puisque les étudiants à risque pouvaient, quant à eux et cela dès la rentrée, préserver leur santé en écoutant leurs enseignants par écrans interposés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.