Passer au contenu principal

Session parlementaireLes élus avancent masqués quand ils sortent du plexiglas

Ambiance surréaliste au Palais fédéral. Pour prévenir l’épidémie de coronavirus, une forêt de plastique a surgi sous la Coupole. Impressions d’élus.

Entourée d’une paroi de plexiglas, la présidente du Conseil national, Isabelle Moret (PLR/VD), sonne l’ouverture d’une session inédite en raison du coronavirus.
Protection
Entourée d’une paroi de plexiglas, la présidente du Conseil national, Isabelle Moret (PLR/VD), sonne l’ouverture d’une session inédite en raison du coronavirus.
KEYSTONE/Alessandro della Valle

Au moment d’ouvrir la session parlementaire ce lundi, Isabelle Moret (PLR/VD) semble comme enfermée dans une prison de verre. Deux sachets recouvrent ses micros et sa voix résonne contre les trois vitres de plexiglas qui l’entourent. La première citoyenne du pays vit une drôle d’année présidentielle. Après les coûteuses halles de BernExpo, le parlement est revenu à la maison. Mais le plastique qui envahit la Coupole fédérale rappelle qu’il ne s’agit pas encore d’un retour à la normale. La faute au coronavirus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.