Passer au contenu principal

Rencontres intergénérationnellesLes enfants donnent de la voix sur le perron de l’EMS

Les membres de la Schola d’Aigle ont donné leur premier concert pour leurs voisins, pensionnaires de la Résidence… À bonne distance, Coronavirus oblige.

Les chanteurs ont donné leur aubade depuis la terrasse de la cafétéria de l’EMS.
Les chanteurs ont donné leur aubade depuis la terrasse de la cafétéria de l’EMS.
David Genillard

Lundi, une cinquantaine d’élèves de l’École catholique du Chablais a parcouru les quelques mètres qui séparent leurs salles de classe de l’EMS La Résidence à Aigle. Ils ont offert une petite aubade à ses pensionnaires. Le concert donné par la Schola d’Aigle devait avoir lieu dans la cafétéria du home, mais le Coronavirus en a décidé autrement: c’est depuis la terrasse que les enfants ont entonné leur chanson.

Une «parenthèse enchantée» selon le personnel de l’EMS et aussi un moyen de nouer des liens entre les deux établissements voisins. «Habituellement, les pensionnaires n’entendent que les cris des enfants lors de la récréation. Nous avons voulu leur offrir quelque chose de plus mélodieux», sourit la directrice de l’École catholique, Sabine Larivé.

C’est la première fois que la toute jeune Schola d’Aigle, dirigée par Jean-David Waeber, donne un concert dans l’EMS. L’an dernier, elle s’est aussi produite en compagnie du chœur et de la fanfare du chef-lieu. Le chœur est composé majoritairement d’élèves de l’École catholique du Chablais, où il est né, il y a deux ans, «mais il est ouvert à tous, sans distinction d’âge», insiste Sabine Larivé.