Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Accusations de harcèlementLes enquêtes qui secouent la RTS sont bouclées

Lundi 2 novembre 2020 à Genève. Des employés de la Radio Télévision Suisse (RTS) manifestent au pied de la tour de la RTS pour dénoncer le management de l’entreprise. Deux jours plus tôt, une enquête du journal «Le Temps» faisait état de harcèlement, de gestes déplacés et d’abus de pouvoir au sein de l’entreprise.

Trois hommes, peut-être plus

Darius Rochebin, l’ancien présentateur vedette du téléjournal de la RTS, est l’un des trois hommes visés par un certain nombre d’accusations. Il avait rejoint l’été dernier la chaîne privée d’information en continu LCI, à Paris, après 25 ans de carrière à la RTS.

La hiérarchie a-t-elle failli?

Le directeur général de la SSR, Gilles Marchand, a dû aller s’expliquer devant la Commission des transports et des télécommunications du parlement le 9 novembre dernier. Il dirigeait la RTS au moment des faits dénoncés.

Collaborateurs insuffisamment protégés?

Des femmes manifestent lors d’une action de «solidarité féministe» du mouvement Grève féministe Vaud devant les locaux lausannois de la RTS, le 2 novembre 2020.
17 commentaires
Trier:
    Gérald Simon

    Une personne de confiance ne suffit pas pour assumer un rôle neutre, professionnel et objectif...

    Je propose que les personnes concernées étudient le rôle et les rapports du groupe « Impact » Vaud avant d’engager un collaborateur seul avec une mission impossible ...

Articles en relation