Passer au contenu principal

Nouvelle stratégieLes femmes PLR rêvent d’un parti plus progressiste

Près de 16’000 membres du Parti libéral-radical ont participé à une vaste consultation interne. Le virage écologiste de Petra Gössi y est plébiscité.

Pour la présidente du PLR, il était important de sonder la base dans cette période compliquée pour les échanges entre personnes.
Petra Gössi
Pour la présidente du PLR, il était important de sonder la base dans cette période compliquée pour les échanges entre personnes.
Michele Limina

S’il y a une présidente qui semble en accord avec sa base, c’est bien Petra Gössi. Convaincue de la nécessité de verdir son parti, elle avait décidé de sonder les membres du PLR quelques mois avant les élections fédérales de 2019. Le pari était risqué, mais il s’est avéré gagnant. Une année plus tard, Petra Gössi est à nouveau adoubée dans ses choix. Dans une vaste consultation interne visant à accompagner la future stratégie du PLR, 87% des quelque 16’000 participants se disent satisfaits du cap général pris par le parti.

Mieux encore pour la Schwytzoise, 70% des membres souhaiteraient que le PLR s’implique encore plus dans la préservation du «cadre de vie». De quoi conforter Petra Gössi, qui incarne ce virage écologiste du PLR. Et le fait qu’elle soit une femme n’est peut-être pas étranger à cette volonté de changement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.