Passer au contenu principal

Alpages vaudoisLes fromagers mettent le gruyère dans le sac

En août, les fromagers invitent à pique-niquer sur les pâturages avec un menu à l’emporter qui fleure bon le terroir.

Huit alpages de la vallée de Joux et de la Givrine participent à ces journées de promotion du gruyère.
Huit alpages de la vallée de Joux et de la Givrine participent à ces journées de promotion du gruyère.
David Bochud

Situation sanitaire oblige, les traditionnelles Journées de découverte du Gruyère d’alpage AOP n’auront pas lieu cet été de la manière habituelle. Faute de pouvoir accueillir une foule de curieux autour de leur chaudron, les fromagers du Jura vaudois ont décidé, avec le soutien de Prométerre, de séduire les visiteurs avec l’opération «Viens, ça Vaud le coup!» un sac à dos rempli de produits de la région à retirer sur leurs alpages dès le 1er août et tous les samedis du mois.

Dans le sac de randonnée offert, un morceau de Gruyère d’Alpage AOP, un saucisson, des flûtes, du pain, des fruits et légumes, un dessert et du jus de pomme en quantité suffisante pour deux personnes, au prix de 48 francs. Également offert, un outil indispensable, soit le couteau suisse avec tire-bouchon, qui permettra de couper le saucisson ou ouvrir la bouteille de vin, que l’on peut obtenir en option, pour 15 francs supplémentaires. Les sacs sont à commander directement dans l’un des huit alpages participants à cette opération jusqu’au vendredi précédent à 19h.

Amodiateurs présents

«L’idée est de maintenir le contact avec le public, en tenant compte bien sûr des mesures sanitaires», précise Suzanne Gabriel, responsable du bureau de promotion à Prométerre. Contrairement à ces quinze dernières années, les visiteurs ne pourront pas assister en groupe à la fabrication du fromage, qui se fait de toute façon très tôt le matin. Mais ils pourront partir à la découverte des alpages, pique-niquer sur le pâturage. Les amodiateurs, cinq de la Vallée de Joux et de la Combe des Amburnex, trois des environs de Saint-Cergue-La Givrine, seront présents pour une rapide visite du chalet (sans rien toucher) et révéler tous les secrets de la fabrication du gruyère à l’extérieur du bâtiment. «Avec le sac à dos, on espère attirer des citadins, mais aussi des jeunes pour un bon bol d’air à la montagne», conclut Suzanne Gabriel. Un bon plan pour le 1er Août, pour ceux qui voudraient pique-niquer sous un ciel étoilé.

Liste des chalets et réservations: www.terre-vaudoise.ch/ca-vaud-le-coup