Passer au contenu principal

Formation romandeLes futurs boulangers, pâtissiers et confiseurs passeront forcément par Yverdon

Le centre romand de compétences pour les artisans de ces métiers de bouche quitte ses vieux locaux de Pully. Il s’installe à Yverdon après avoir failli partir pour Lucerne.

Le nouveau Centre romand de compétences pour les artisans boulangers-pâtissiers-confiseurs et son laboratoire ont été inaugurés lundi à Yverdon-les-Bains.
Le nouveau Centre romand de compétences pour les artisans boulangers-pâtissiers-confiseurs et son laboratoire ont été inaugurés lundi à Yverdon-les-Bains.
JEAN-PAUL GUINNARD

Pour les apprentis romands boulangers, pâtissiers ou confiseurs, pain ne s’écrira pas B-R-O-T. En effet, la branche a inauguré lundi le nouveau centre romand de compétences pour ses artisans dans le quartier des Prés-du-Lac, à Yverdon. Ce pôle francophone, basé depuis 1965 à Pully, a failli disparaître de la carte. Ce qui aurait imposé à ses nombreux utilisateurs – les apprentis de la production, mais aussi de la vente – de se déplacer à Lucerne pour y suivre les cours interentreprises qui jalonnent leur cursus.

Les installations pulliéranes ayant pris de l’âge, une solution devait être trouvée. Rénovation sur place ou vente des locaux et déménagement? L’intérêt du voisin GastroVaud pour le bâtiment a apporté une partie de la réponse. Restait encore à trouver où déménager. «Au début de la réflexion, on avait imaginé une centralisation de la formation dispensée par le Centre professionnel Richemont sur notre site lucernois», note Silvan Hotz. Et le président de l’Association suisse des patrons boulangers-confiseurs d’admettre: «Cela aurait été une mauvaise décision…»

Le choix s’est donc porté sur Yverdon. «La ville est plus centrale et mieux accessible en transports publics et individuels d’un point de vue romand que Lausanne», précise Jean-François Leuenberger, à la fois responsable du projet, membre du comité de l’Association romande des artisans boulangers, pâtissiers et confiseurs (ARABPC) et président de son partenaire historique, la Communauté d’intérêts boulangerie-meunerie de la Suisse romande. C’est du reste cette dernière qui a fait l’acquisition des locaux yverdonnois réaménagés pour un montant de 9 millions.

Le nouveau pôle de compétences accueille les apprentis jurassiens et fribourgeois pour l’ensemble de leurs cours interentreprises. Et tous les apprentis romands – soit environ 600 jeunes gens – pour leur dernier jour de ces cours. Les apprentis en gestion de commerce de détail de la branche y suivront aussi la totalité de leurs cours interentreprises.

En outre, les experts seront formés dans ce centre où des formations continues en production comme en vente seront données. À noter enfin que le laboratoire servira aussi de boulangerie d’essais et d’analyses (de céréales et farines) pour la Confédération et qu’il verra des tests de panification.