Passer au contenu principal

Haute-SavoieLes gendarmes tombent sur un rassemblement illégal d’amateurs de tuning

Six cents véhicules modifiés s’étaient rassemblés clandestinement dimanche sur le parking du Grand Épagny, en Haute-Savoie.

Image d’illustration.
Image d’illustration.
DR.

Ils pensaient se retrouver tranquillement entre eux, sur le parking du Grand Épagny, faisant fi du respect des mesures sanitaires. Les propriétaires de près de 600 véhicules «tunés» s’étaient donné rendez-vous à Épagny Metz-Tessy, dimanche 28 mars. Ce rassemblement interdit et non déclaré a été repéré par les gendarmes de la brigade Annecy Meythet et du peloton motorisé (PMO) d’Annecy, selon une information du «Dauphiné libéré».

Si le but premier du rassemblement de tuning – une pratique qui vise à modifier la carrosserie, le moteur ou les accessoires d’un véhicule afin de le personnaliser – est d’exposer les véhicules, il demeure totalement prohibé en raison du contexte sanitaire. Les militaires ont donc verbalisé de nombreuses personnes pour rassemblement interdit et non-respect des mesures sanitaires, et l’opération de contrôle a aussi donné lieu à l’immobilisation et l’enlèvement de quatre véhicules modifiés.

Autre objectif des gendarmes: éviter les rodéos sauvages. Au mois de janvier, dans le canton de Zurich, la police cantonale avait attrapé en flagrant délit les conducteurs de 57 véhicules et leurs passagers sur un parking isolé. En février et avril 2016, deux rassemblements avaient conduit un organisateur à la barre du tribunal, après des courses sauvages ou des comportements au volant inappropriés, donnant lieu à des dégradations du mobilier urbain.

9 commentaires
    yaPasàDire

    Excellent 3ème confinement à tous !