Passer au contenu principal

Face à la recrudescence de l’épidémieLes HUG se disent prêts pour la deuxième vague

L’hôpital public a augmenté le nombre de lits disponibles et renforcé ses effectifs.

 Les HUG ont activé le premier niveau (sur quatre) de leur plan d’action Covid-19.
Les HUG ont activé le premier niveau (sur quatre) de leur plan d’action Covid-19.
Olivier Vogelsang

Augmentation du nombre de lits disponibles, renforcement des effectifs, accroissement des capacités de dépistage et des laboratoires: les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont accéléré la mise en place de leur dispositif destiné à faire face à une recrudescence des cas de coronavirus.

Selon leur directeur général, Bertrand Levrat, la hausse du nombre de cas est préoccupante. En un mois, le nombre d’hospitalisations, en constante progression, est passé de 18 à 76 (au 14 octobre 2020), dont quatre personnes admises aux soins intensifs (une il y a un mois). Durant cette période, 13 patients atteints du Covid-19 sont morts aux HUG, ce qui porte le total des décès à 165 depuis le début de l’épidémie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.