Passer au contenu principal

Mécontentements à MorgesLes jardins familiaux rejettent le compromis des autorités

Une trentaine de membres de l’association vont perdre leur parcelle à cause de la reconstruction du Collège de Chanel. Le comité n’approuve pas la solution de remplacement.

Les 126 parcelles des jardins familiaux occupent actuellement une surface d’environ 2 hectares.
Les 126 parcelles des jardins familiaux occupent actuellement une surface d’environ 2 hectares.
Théo Jotterand

L’Association des Jardins familiaux de Morges va dire au revoir à un tiers des parcelles qu’elle occupe. La Commune va en effet supprimer 42 des 126 potagers pour permettre l’extension prévue du Collège de Chanel. Et la solution imaginée par les autorités pour compenser cette perte ne convient pas au comité. «On nous propose des terrains du côté de la Gracieuse, détaille le président Jean-Claude Colombara. Le problème est qu’une partie des parcelles sont beaucoup trop petites et qu’il ne sera pas possible de construire certains éléments. Une partie de nos membres va donc passer d’un joli potager de 50 ou 100 m2 à une surface ridicule où ils ne pourront pas installer quatre chaises et aménager une pergola. Il n’est déjà pas facile de devoir dire à des gens de déménager, mais dans ces conditions on refuse simplement de le faire.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.