Passer au contenu principal

NouveautéLes Jeep Renegade et Compass adoptent la technologie hybride rechargeable

Ces deux modèles compacts s’électrifient sans renoncer à leur aptitude à sortir des sentiers battus.

La Jeep Compass hérite d’une motorisation hybride rechargeable.
Jeep Compass 4xe
La Jeep Compass hérite d’une motorisation hybride rechargeable.
JEEP

La révolution verte n’épargne plus les véhicules destinés à rouler sur tous les types de terrains. Chez Jeep, la technologie hybride rechargeable est désignée par le logo 4xe, que l’on peut retrouver sur le hayon du Renegade et du Compass. Les deux modèles compacts électrifiés sont proposés en Suisse en trois déclinaisons – Limited, S et Trailhawk – créditées d’une puissance système de 190 ou 240ch et d’un couple de 520Nm. Donc plus qu’il n’en faut pour garantir à la fois d’excellentes prestations routières et la force tranquille requise hors des sentiers battus. Jeep entend ainsi rendre ses valeurs fondamentales – basées sur l’aventure – compatibles avec un faible impact environnemental (CO2: moins de 50g/km selon le cycle NEDC2).

Train arrière électrifié

Pour ce faire, la marque de tradition du groupe italo-américain FCA a développé un système hybride aussi simple qu’efficace. Le moteur essence 1,3litre turbo entraîne les roues avant de manière très classique, via une boîte automatique à six vitesses.

Le moteur électrique anime uniquement les roues arrière, ce qui fait de lui le garant de la traction intégrale. Il n’y a aucune liaison mécanique entre les trains avant et arrière, mais une interconnexion entièrement gérée par l’électronique de bord, en fonction des besoins et des conditions de motricité.

Du coup, seules les roues arrière sont motrices en mode 100% électrique. La traction intégrale est opérationnelle en mode hybride, c’est-à-dire quand le moteur électrique et le moteur thermique fonctionnent de concert.

Efficaces en tout-terrain

En temps normal, la gestion électronique exploite en principe le mode électrique jusqu’à équipement de la batterie lithium-ion de 11,4kWh, qui procure une autonomie moyenne d’une quarantaine de kilomètres. Ensuite, le système passe automatiquement en mode hybride.

Mais le conducteur peut aussi opter d’emblée pour celui-ci, et même économiser ou charger la batterie en vue d’une utilisation ultérieure planifiée en mode électrique (touche E-Save). Il est également possible de sélectionner en amont la traction intégrale (touche 4WD), ainsi que d’affiner les paramétrages en sélectionnant l’un des quatre modes: Auto, Sport, Snow (neige) ou Sand/Mud (tout-terrain).

Le mode 4WD Lock n’a pas été oublié non plus. Mais en l’absence de liaison mécanique via un différentiel central, ce sont les capteurs d’ABS et d’ESP qui détectent le patinage d’une ou de plusieurs roues, afin que le couple nécessaire puisse être transmis à celles qui ont le plus d’adhérence.

Le Renegade et le Compass 4xe disposent également de la fonction «Hill Descent», qui contrôle automatiquement la vitesse du véhicule dans les descentes vertigineuses.

Les deux SUV compacts hybrides revendiquent le label «Trail Rated». Cela signifie qu’ils répondent aux spécifications tout-terrain de la marque Jeep, selon cinq critères incluant notamment la motricité et la garde au sol. C’est ce que nous avons pu vérifier sur un parcours tout-terrain aménagé au Centre de conduite TCS de Lignières, au cours d’une journée pluvieuse qui rendait le terrain extrêmement glissant et offrait en outre la possibilité de traverser un gué improvisé.

La batterie du système hybride se recharge pendant la conduite, via le moteur thermique ou par récupération de l’énergie cinétique du véhicule à la décélération (freinage régénératif). Mais la recharge s’effectue évidemment aussi sur une prise de courant externe, par l’intermédiaire d’un câble de type 2.

À domicile, il est recommandé de se faire installer l’Easy Wallbox, qui recharge la batterie assez rapidement (normalement en moins de 3h) et permet une gestion à distance via une application dédiée. Sur son smartphone, le conducteur peut ainsi programmer la charge en fonction des tarifs d’heures creuses, mais aussi paramétrer toutes les fonctions du véhicule, par exemple préconditionner l’habitacle, ou introduire une destination dans le système de navigation.

2 commentaires
    Celhadon

    40km d'autonomie sur batterie? 😭

    Après tous les chiffres "extraordinaires" donnés en début d'article, celui-ci réduit considérablement la portée "écologique" de la chose.