Passer au contenu principal

Votations fédérales Les Jeunes vert’libéraux Suisse donnent leurs mots d’ordre

Réunis en assemblée digitale samedi, les Jeunes vert’libéraux Suisse se sont penchés sur les objets soumis en votation populaire le 13 juin prochain. Ils mèneront la campagne du non à la nouvelle loi sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme.

« La stratégie de lutte contre le terrorisme du Conseil fédéral va trop loin», peut-on lire dans un communiqué publié par les Jeunes vert’libéraux ce samedi.
« La stratégie de lutte contre le terrorisme du Conseil fédéral va trop loin», peut-on lire dans un communiqué publié par les Jeunes vert’libéraux ce samedi.
KEYSTONE

Le 13 juin, le peuple suisse aura l’occasion de se prononcer sur la loi instaurant des mesures policières de lutte contre le terrorisme. En octobre passé, les Jeunes vert’libéraux, aux côtés des Jeunes Verts, de la Jeunesse socialiste, du Parti Pirate et d’autres organisations, ont lancé un référendum contre cette modification de lois, qui a obtenu plus de 140'000 signatures.

La nécessité de lutter contre le terrorisme n’est pas remise en question par les Jeunes PVL, mais ce volet de la stratégie de lutte contre le terrorisme du Conseil fédéral va trop loin, peut-on lire dans un communiqué samedi. Il propose une définition beaucoup trop large de ce qu’est le terrorisme.

Elle permet à la police de prononcer des mesures de surveillance et de restriction de liberté sur des durées pouvant aller jusqu’à 9 mois et le tout, sans la validation d’un juge. Ces mesures pourront également être prononcées à l’encontre de mineurs de moins de 12 ans. Cela est contraire à la Constitution et à la plupart des grands principes de protection des droits humains, soulignent encore les Jeunes PVL.

Débats autour de la politique agricole

Après des débats nourris, l’assemblée a refusé à une courte majorité l’initiative «pour une Suisse libre de pesticides de synthèse». Bien que partageant les inquiétudes des initiants concernant l’état des sols en Suisse, les Jeunes PVL n’ont préféré ne pas soutenir un texte posant une interdiction.

Le comité des Jeunes vert’libéraux Suisse a déjà pris position en plébiscitant l’initiative «pour une eau potable propre», tout comme la loi sur le CO2. Ces deux textes représentent un engagement fort en faveur d’un avenir durable.

Les Jeunes PVL plébiscitent l’initiative «pour une eau potable propre», qu’ils estiment plus complète. Plutôt qu’une simple interdiction, ce texte propose une transition écologique progressive pour l’agriculture suisse en réorientant les paiements directs vers les exploitations qui respectent particulièrement l’environnement.

L’initiative présente également un paquet de mesures (notamment des aides à l’investissement) permettant d’accompagner tous les agriculteurs vers cette transition.

Oui à la loi Covid-19

Suite au lancement d’un référendum, le peuple suisse se prononcera sur la loi fédérale sur les bases légales des ordonnances du Conseil fédéral visant à surmonter l’épidémie de Covid-19 (loi Covid-19). Cette loi a été en effet critiquée, les référendaires estimant que cette loi d’urgence donnerait trop de pouvoir au Conseil fédéral.

Les Jeunes PVL ont renouvelé leur confiance dans les institutions en acceptant à une large majorité la loi, étant d’avis qu’une situation exceptionnelle justifie des mesures exceptionnelles.

ATS

36 commentaires
    BOTANIc

    Donc les Verts Libéraux ne sont pas forcément en faveur d'une Suisse sécurisée et pas très enclin d'accorder à la Police les moyens dans la lutte anti terroriste.

    Intéressant. pas vraiment étonnant, mais intéressant.