Passer au contenu principal

Anniversaire archéologique Les lacustres, du mythe national au patrimoine mondial

Le premier site palafittique a été découvert en Suisse en 1854. Aujourd’hui, 111 sont à l’Unesco.

Un plongeur explore le site de Bevaix-­Treytel, dans le canton de Neuchâtel. 
Un plongeur explore le site de Bevaix-­Treytel, dans le canton de Neuchâtel. 
Fabien Langenegger, OPAN

L’histoire des lacustres commence comme dans un film. Un jour d’hiver 1854, une bande de gamins d’Obermeilen (ZH) découvrent des pilotis, des tessons de céramique et des fragments d’ossements au bord du lac de Zurich. La saison est spécialement sèche et le niveau du lac, exceptionnellement bas, laisse apparaître des vestiges préhistoriques jusqu’alors immergés. Les écoliers apportent leur trésor à leur instituteur. Peu après, l’archéologue zurichois Ferdinand Keller scrute les objets, prospecte et formule une théorie devenue célèbre, celle d’une «civilisation lacustre».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.