Passer au contenu principal

BasketballLes Lions assurent, Nyon encore battu

Les Genevois sont facilement venus à bout d’Union Neuchâtel (89-70). Battu 102-81 par Massagno, le BBC Nyon concède lui une onzième défaite de rang.

Les joueurs des Lions de Genève ont de quoi être satisfaits.
Les joueurs des Lions de Genève ont de quoi être satisfaits.
Keystone

Comme si de rien n’était… Les Lions de Genève, qui n’avaient plus joué le moindre match depuis leur victoire du 19 décembre à Lugano et qui sortaient de trois semaines de quasi quarantaine, ont parfaitement réussi leur retour, mercredi soir au Pommier.

Les joueurs d’Andrej Stimac ont dominé Union Neuchâtel (46-34) et pris la tête du classement de SB League - en compagnie de Massagno, vainqueur de Nyon.

«Une victoire validerait notre solide début de saison, ce match sera un bon baromètre de ce que nous avons dans le pantalon, disait le président Imad Fattal avant la rencontre. Parce qu’au niveau du rythme et du souffle, on risque d’être court.»

Grosse force mentale

Finalement pas puisque les Genevois, auteurs d’un excellent départ (9-3 après quatre minutes), n’ont jamais faibli, vainqueurs de tous les quarts-temps; et les Neuchâtelois, quoique vigoureusement secoués à plusieurs reprises par leur entraîneur belge Daniel Goethals, n’ont jamais pu passer la vitesse supérieure.

«Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise situation, tout se joue dans la tête, philosophait le coach genevois Andrej Stimac après la partie, lui qui n’a disposé d’une équipe au complet que depuis lundi. Les joueurs ont montré une grosse force mentale, ils ont fait preuve d’adresse et de cohésion.»

La seule fois où Union a recollé à trois points, en fin de première mi-temps, les Lions ont en effet fait bloc pour s’offrir un matelas agréable, notamment grâce à l’adresse de Tim Derksen (20 points). Puis ils ont déroulé, sans coup férir.

C’est samedi à Boncourt que les Genevois défendront leur place de leader. Avec encore un peu plus de rythme dans les jambes et de souffle dans le coffre, ça pourrait faire mal aux Jurassiens.

Nyon n’y arrive toujours pas

Dans l’autre match de la soirée, Nyon a été nettement battu par Massagno 102-81. Face au co-leader de SB League, les Vaudois ont subi leur onzième défaite en autant de rencontres de championnat. Les hommes d’Alain Attallah, qui menaient 41-46 peu avant la mi-temps, sont rentrés au vestiaire avec un léger retard (53-51). La suite a pris des airs de correction, grâce notamment à un Marko Mladjan en feu (32 points, dont un impressionnant 7/11 derrière l’arc) ainsi que son frère Dusan (26 points), qui se sont montrés particulièrement à l’aise côté tessinois.