Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Les livres de l'été pour se déconnecter du quotidien

La littérature, ou l'éloge de la fuite, permet de fabuleux voyages immobiles.

«J'écris partout, sur mon téléphone, mes cartes d'embarquement, et même sur mes chemises»

Fils d'un colonel et d'une adjudant-chef, vous royaumez-vous dans la fantaisie par rébellion?

Mais vous dites détester le polar. Paradoxe?

De vos titres folkloriques aux formules «globish» du franglais, la langue prime-t-elle sur l'intrigue?

L'Amérique bornée de New York, Colorado, évoque Donald Trump. Prémonition?

Une «positive attitude» que certains qualifient de gnan-gnan. Ça vous chagrine?

Que penser de la hiérarchie entre la futilité des best-sellers estivaux et le sérieux de la rentrée littéraire?

Vous écrivez depuis toujours, arguant que les golfeurs n'ambitionnent pas tous d'être Tiger Woods.

Génération femmes puissantes: ces reines du romanesque français dominent à chaque fois les ventes

S'il n'en reste qu'un: David Mitchell règle son monde dans «L'âme des horloges»

L'âme des horloges, Ed. de l'Olivier, 780 p.