Passer au contenu principal

Du grand spectacle en villeLes meilleurs perchistes au centre de Lausanne

Le meeting d’Athletissima a annoncé l’organisation d’un concours sur la place du Flon le 2 septembre.

Armand Duplantis, la star suédoise, sera de la partie.
Armand Duplantis, la star suédoise, sera de la partie.
KEYSTONE

Armand Duplantis, Renaud Lavillenie et Sam Kendricks seront de la fête début septembre au centre-ville de Lausanne. Le meeting Athletissima, annulé suite à la pandémie mondiale, a annoncé mardi la tenue d’un «city event» dans le quartier du Flon.

La place de l’Europe accueillera deux pistes d’élan pour un concours masculin et féminin. Chez les femmes, les deux Suissesses Angelica Moser et Nicole Buchler se frotteront aussi à la concurrence internationale. «Je suis un homme de défi et nous ne voulions pas abdiquer face à la situation, a déclaré Jacky Delapierre. Nous avons mis sur pied ce projet proposé par World Athletics (ndlr: ex-IAAF). D’autres grands événements de ce types auront lieu à travers le monde.»

Les organisateurs tablent sur la présence de 1000 spectateurs à Lausanne pour une soirée estampillée «Diamond League». Un public qui pourrait être augmenté à 5000 personnes si les normes fédérales en vigueur évoluent entre temps. «Nous avons envisagé une dizaine d’endroits en ville, comme le pont Bessières par exemple, avant de faire notre choix. Le but est aussi de capter l’attention des passants au centre-ville.» Le budget de ce concours unique est estimé à 330’000 francs, dont 54’000 francs dédiés au «prize money».

D’ici là, Athletissima organisera la Coupe des Clubs romands. Les finales auront lieu le 30 août au Stade de Coubertin. Le 8e couloir sera réservé pour des stars. La participation de Lea Sprunger, Sarah Atcho et Mujinga Kambundji a été confirmée. D’autres grands noms pourraient se rajouter par la suite. «Le but est de permettre à ces jeunes Romands de se mesurer aux meilleurs.»

Jacky Delapierre en a aussi profité pour évoquer l’avenir. «Athletissima n’est pas en danger. Tout n’est pas encore réglé mais Athletissima n’est pas en danger et nous devrions pouvoir repartir en 2021 avec des finances équilibrées.»