Passer au contenu principal

Concerts, compilation, disques…Les musiciens de Vevey se jettent à l’eau

Une nouvelle association, doublée d’un label, voit le jour: Bleu Lagon Records encapsule les talents cumulés d’une vingtaine d’aficionados (bien) éduqués dans un psychédélisme rock de bon aloi.

Fomies, l’un des groupes à l’origine de Bleu Lagon Records et au sein duquel chante Fadil Ameti.
Fomies, l’un des groupes à l’origine de Bleu Lagon Records et au sein duquel chante Fadil Ameti.
DR

Vevey, ville rock. Les années passent, l’envie reste. À peine tournée la page d’une génération précédente (Solange La Frange, Forks) que déjà une nouvelle brassée de musiciens monte au front. Ils sont assez nombreux et motivés pour s’imposer en une association et oser un nouveau label, chose apparemment aussi incongrue en 2020 que de démarrer un atelier de maréchal-ferrant aux débuts de l’automobile. Quoique… Bleu Lagon Records ne fonctionne déjà plus selon les codes anciens, où une «maison de disques» pouvait espérer décrocher la timbale financière en même temps que ses artistes. Le label est considéré par ses initiateurs comme un club, une carte de visite, un incubateur, un instantané d’une époque et d’une dynamique collective.

L’envie couvait depuis une année. Elle s’est matérialisée début 2020, freinée par la crise mais pas écornée. En tout, 25 musiciens se sont réunis pour plonger dans ce Bleu Lagon. «C’est un truc de copains, résume Fadil Ameti, membre du groupe Fomies. On se côtoie tous, notamment dans les locaux de répétition mis à disposition au Rocking Chair par la Ville. On a toujours eu l’impression que Vevey avait une sorte de marque de fabrique, alors on a officialisé ça.» Le chanteur de 26 ans passe son été entre l’attente des résultats de ses examens de 2e année à la HES-SO Tourisme et l’organisation d’événements marquant la naissance du label: deux concerts ont déjà été tenus avec succès depuis le début du mois dans des cadres privés, mesures sanitaires obligent. Les festivités itinérantes, dans des lieux atypiques et joués au chapeau, se prolongeront jusqu’en octobre.

Dans l’immédiat, le troisième acte de naissance de Bleu Lagon aura lieu le 17 juillet sur les notes de Mount Koya et d’OK Matthew. Privé et sur inscriptions, le concert est déjà sold out. En revanche, ceux du 8 et du 15 août, respectivement à la rue Clara-Haskil de Vevey et au Domaine Chaudet, à Rivaz, seront publics. On peut aussi jeter une oreille sur la compilation de huit titres inédits réunissant autour du thème du Léman les artistes du label – Fomies, Zahnfleisch, Dream Parade, La Pause – ou encore les projets solos Elvis Aloys, Giorgio Rhino, Tremingo, Flammkuch. «Nous sommes ouverts à tous les styles musicaux, mais une certaine dose de psychédélisme est assez commune entre nous», détaille Fadil Ameti, qui collabore aussi au festival de La Tour-de-Peilz Nox Orae, haut lieu de réjouissances rock, garage et lysergique. «La Ville de Vevey nous soutient beaucoup.» Et réciproquement.

www.facebook.com/bleulagonrecords/?fref=tag