Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’invitéLes nouvelles discriminations de la pensée unique

«Le parlement fait ainsi fi des besoins et des droits des enfants concernés et ferme les yeux sur les conséquences prévisibles.»

Projet inabouti

6 commentaires
Trier:
    C.Chiffelle, membre du PEV VD

    Le mariage pour tous a induit une modification du Code civil, qui fait l'objet de la votation du 26 septembre, dans le sens que pour que la PMA pour un couple de femme soit légal, par rapport au droit actuel, il a fallu enlever la notion de stérilité avérée dans un couple, pour la remplacer par celle de * désir inassouvi d'avoir un enfant * De ce fait cela va créer une nouvelle inégalité par rapport aux couples d'hommes, qui ne pourrons pas avoir droit à cette disposition. Donc, cette notion devient aussi elle-même anticonstitutionnelle, et va ouvrir la boîte de Pandore au niveau juridique, éthique et moral. On ne peut pas comprendre comment un enfant n'aura plus de père, mais * un autre parent* ! On marche sur la tête. Il faut refuser une pareille contorsion législative.

Articles en relation