Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Tendances responsables à NoëlLes objets éthiques cherchent une place sous le sapin

Avec SeptemberMay, les Veveysans Anthony et Valentine fabriquent des sacs raffinés sur place (ch. Émile-Javelle 12), avec des cotons européens et du cuir recyclé. Achat en ligne et visite sur rendez-vous. De 200 fr. à 250 fr.
À Vucherens (VD), Alma et Typhanie ont conçu Samourailles, une ligne de vêtements non genrés, à partir de coton biologique: «Nous pensons que la joie découle aussi d’une société non-binaire». Des motifs issus de leur imagination et rêves sont imprimés sur place, grâce à un procédé de linogravure artisanal. Pour enfants et adultes, en ligne, dès 30 fr.
En 2018, la fondatrice du magasin  Le Laboratoire (Rue Mercerie 16, Lausanne) Maryll Crousaz a opéré une révolution: n’utiliser pour ses nouvelles créations que des chutes de tissus ou d’anciens habits. Les coupes sont intemporelles et décontractées, parfaites pour se sentir bien dans ses bottes. Dès 50 fr.
1 / 3

«On voit surtout que les importations de vêtements en Suisse ne cessent d’augmenter depuis dix ans et que la mode éphémère a encore de beaux jours devant elle.»

Géraldine Viret, porte-parole de l’ONG Public Eye