Passer au contenu principal

ÉoliennesLes opposants veulent des analyses géologiques

Paysage Libre Suisse s’appuie sur l’étude d’un physicien de Pully pour demander un moratoire. Les sous-sols calcaires favoriseraient des niveaux élevés d’infrasons.

Martigny, le 8 janvier 2009, la nouvelle éolienne. photo edouard curchod
Martigny, le 8 janvier 2009, la nouvelle éolienne. photo edouard curchod
VQH

La Confédération ignore le danger des infrasons transmis par le sous-sol et c’est une raison suffisante pour instaurer un moratoire sur la construction des éoliennes en Suisse. Tel est le message que veut faire passer l’organisation Paysage Libre Suisse. Elle rassemble les divers mouvements antiéoliens de Suisse, et se définit en faveur d’une «politique raisonnable de l’énergie et de l’aménagement du territoire».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.