Passer au contenu principal

Crise économiqueLes partis dégainent leur vision du monde d’après

Le virus a mis l’économie à l’arrêt. Maintenant que la crise sanitaire semble mieux contrôlée, les formations politiques vaudoises planchent sur la relance. Une occasion pour «changer de monde»?

Le château Saint-Maire et le parlement vaudois à Lausanne
Le château Saint-Maire et le parlement vaudois à Lausanne
KEYSTONE/Valentin Flauraud

Les partis redeviennent une force de proposition. Lors de la séance de reprise du Grand Conseil, le 12 mai dernier, il y a eu pas moins de 34 dépôts. Mises sur la touche en raison de la crise sanitaire, les formations politiques reviennent dans la partie au moment où il devient nécessaire d’imaginer un plan pour relancer une économie mise à l’arrêt par le virus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.