Passer au contenu principal

TerroirsLes pâtes bios sont faites en famille

François Glauser utilise les produits de la ferme de son frère pour son entreprise, La Contadine.

Sabine Glauser donne des coups de main à son mari François pour emballer les pâtes dans l’ancienne laiterie.
Sabine Glauser donne des coups de main à son mari François pour emballer les pâtes dans l’ancienne laiterie.
Florian Cella

C’est ce qui s’appelle un heureux retour aux sources. En l’occurrence celui de François Glauser, cuisinier de métier, fils de paysans de Champvent, au-dessus d’Yverdon. De son apprentissage à la Prairie d’Yverdon jusqu’à l’Allemagne, en passant par le Beau-Rivage ou la Grappe d’Or lausannois, la Suisse alémanique ou le Tessin, il a fait un beau périple professionnel avant de reprendre il y a une dizaine d’années la Croix-Fédérale de Vugelles-La Mothe, d’y sortir un livre vantant les produits de la région. Une aventure qu’il arrête après quatre ans pour se consacrer davantage à sa famille, aux côtés de sa femme Sabine (aujourd’hui députée Verte au Grand Conseil) et de leurs quatre enfants (de 5 à 15 ans).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.