Passer au contenu principal

LausanneLes piscines pourraient ouvrir plus tôt le matin

Avec un début de saison amputé, des distances accrues à respecter et une clientèle variée, une élue PLR souhaite qu’on rende les bassins de la ville plus accessibles. Notamment pour les aînés.

La piscine de Montchoisi et ses vagues.
La piscine de Montchoisi et ses vagues.
Philippe Maeder

Adepte de piscine, nageuse «depuis quarante-cinq ans» et voisine de Montchoisi, Françoise Piron (PLR) se dit ravie de l’ouverture récente des bassins. Et des mesures sanitaires prises. Mais elle aimerait rendre les piscines encore plus accessibles. Notamment pour les personnes âgées, mais pas que.

Selon la conseillère communale, les besoins de cette catégorie de la population nécessitent par exemple d’ouvrir plus tôt le matin. Le soleil y est moins brûlant. «Les piscines sont ouvertes beaucoup plus longtemps sur les heures très chaudes, c’est dommage.» Pour eux, mais aussi pour les enfants, précise-t-elle.

Elle souhaiterait aussi que certaines personnes puissent profiter de lignes moins peuplées. Une meilleure place devrait être accordée à «ceux qui vont plus lentement, qui ont besoin d’un petit peu plus de temps», dit Françoise Piron. Ou encore un temps à ceux qui veulent faire quelques longueurs tôt, avant le boulot.

L’élue PLR a tout d’abord demandé au municipal des sports Oscar Tosato (PS) d’envisager la chose. Face à une réponse plutôt circonspecte, et peu d’informations sur les coûts qu’une ouverture plus matinale engendrerait, Françoise Piron a déposé deux résolutions. Pour des horaires élargis et pour une saison prolongée.

Le plénum l’a soutenue, à deux reprises. Mais il est fort probable que ces éventuels changements n’interviennent pas avant l’an prochain. À noter que cette année, alors que les piscines en plein air ont ouvert avec du retard, il a déjà été décidé qu’elles fermeront un peu plus tard que d’ordinaire.